La cabane des Hauts et des BAs                

Théâtre gestuel et marionnettes (2019) 


DUREE 40 MINUTES - A PARTIR DE 3 ANS        

De et Avec: Clémentine Michel Regard extérieur: Anya Opshinsky, Christine Ryndjak, Amélie Roman création Lumière: Cyprien  Rességuier Création musicale: Siméon Michel construction marionnettes: Clémentine  Michel Vidéo : Thibaud  Pouce Costumes : Madeleine  Lhopitalier décors : Manon Juszczak Diffusion :  Natalie Quintart  


Coproduction: Théâtre de l'Oranger, Malafesta Soutiens: Centre culturel de Mouscron - La Ferme d'en Haut (Villeneuve d'Asq) - l'Allumette lieu de création en campagne (Mesnil l'Eglise) - La Roseraie Espace de Recréation (Bruxelles) - 6mettre Pole de création transdisciplinaire - Théâtre de la Girandole (Montreuil) - Maison pour Tous de Meudon la Forêt - L’ArrOndi (Soulaires) - Chapiteau Méli-Mélo (Versailles) 


"Les cabanes offrent à l’enfant l’abri, l’évasion du quotidien, un repli sur soi, un moment de rêve, une échappée dans l’imaginaire. La cabane apprend l’acte de poser des limites entre intérieur et extérieur, entre la sécurité et l’insécurité, le permis et le transgressif, le sauvage et le cultivé. À partir de quoi quelque chose commence à être..." – Gaston Bachelard 

Le spectacle prend sa source dans l’envie de raconter la cabane, l'envie d’explorer ce lieu de tous les possibles où l’enfant invente et s’invente. La cabane est un élément fondateur dans le développement de l'enfant. C’est un espace où il se soustrait à la réalité pour créer un monde où il est le seul maître à bord. L’enfant décide lui-même de qui il laisse entrer dans la cabane et de comment il faut s’y comporter... C’est le premier endroit qui lui appartient entièrement. Il y rejoue le monde qui l’entoure pour mieux y trouver sa place par la suite... 

La scénographie est pensée autour du jeune spectateur. Sur scène, un empilement de caisses en bois et quelques bouts de papier journaux laissent entrevoir l'intérieur d'une cabane qui semble avoir été construite avec ce que l’on a pu trouver en jouant dans la rue ou au jardin. Quelques objets récoltés ça et là viennent habiller l'espace de bois et de papier et lui donne une personnalité et une histoire 

Les jeunes enfants qui sont constamment en train d'apprivoiser et de réinventer le monde qui les entoure et ce corps qu'ils découvrent petit à petit. A travers le spectacle, ils rentrent dans la cabane de Garance, un espace où tout, du corps aux objets les plus quotidiens, devient un terrain de jeu et d'expérimentation.

Médiation AUTOUR DU SPECTACLE

- Les différents ateliers relatifs au spectacle ont pour objectif d'amener les enfants et leurs parents à affiner leur conscience corporelle par une exploration libre du mouvement. 
- Il s'agit également d'encourager les enfants à prendre conscience du potentiel créatif et expressif du mouvement. "Avec un corps, on peut tout dire, tout raconter..."

 

  


- Enfin les médiations  sont destinées à expérimenter un rapport poétique et inventifs aux objets de la vie de tous les jours. Il permet de donner des pistes aux parents/enseignants pour aménager des temps et des espaces où les enfants peuvent expérimenter le monde par eux même, y développer leur imaginaire. 

teaser du spectacle (si besoin, cliquer sur "afficher le contenu")

YouTube

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de YouTube. Cliquez sur “Accepter et afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter la politique d'utilisation des cookies de YouTube. Consultez la Politique de confidentialité de YouTube pour plus d'informations. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment dans vos paramètres des cookies.

Accepter et afficher le contenu