L'Odyssée d'ayouk

Théâtre des Matières et de Récup'- 2021


durée: 40 MINUTES, A PARTIR DE 5 ANS

Avec : Luna de Lamotte, Clémentine Michel Regard extérieur: Guillaume Carrignon et Aurélie Lepoutre Aide à l'Ecriture:  Natalie Quintar Regard marionnette: François  Salon
Musique: Luna de Lamotte
Création Lumière: Julien Lécutier Création marionettes: Luna de Lamotte,  Clémentine Michel Diffusion: Natalie Quintart


coproduction: Théâtre de l'Oranger–Malafesta soutiens: CYAM, Centre Yvelinois des Arts de la Marionnette (Andrésy) - Centre de la marionnette de la fédération Wallonie Bruxelles (tournai)   - Maison pour tous de Meudon la forêt (Meudon) - Zirkthéâtre (Bruxelles)    –  Maison folie Beaulieu (Lomme) -  MJC de Pamiers  -   Centre Culturel de Comines Warneton

La matière plastique nous est rapidement apparue comme un fantastique terreau pour matérialiser le texte de Nataie Quintart. Elle a fait naître en nous le désir de recréer au plateau un "imaginaire" du plastique. Un imaginaire qui inviterait le jeune public à réinventer et à rêver cette matière peu noble, symbole de la sociéte de consommation et de l'obsolescence programmée...
 
Dans un pays plat comme la paume d'une main et entourée par la mer, un village. Dans ce village, les habitants pêchent chaque jour plus de poisson. Un jour ils capturent dans leur filets, Aziz le fils de la Reine des océans... La colère de la Reine s'abat sur le village tel un ouragan menaçant de tout détruire. Ayouk, une petite fille que tout le village rejette car elle a l'étrange pouvoir de parler aux créatures de la mer, plonge dans l'océan pour tenter d'éviter la catastrophe... 

L'Odyssée d'Ayouk questionne notre rapport à la nature et à la différence. Le village d’Ayouk est confronté aux limites d'un mode de vie où l'exploitation de la nature et la méfiance par rapport à l'inconnu dirigent le quotidien. Avec la détermination de l'enfance qui n'abandonne jamais, Ayouk dessine les contour d'un nouveau monde plus ouvert et plus ancré dans le vivant. 

MEDIATION AUTOUR DU spectacle

"L'Odyssée d'Ayouk" est né de l'envie d’explorer, de fouiller, de (se) jouer (de) et avec, la matière plastique. Matière visuelle, omniprésente dans notre quotidien, le plastique s’incarne sous des formes multiples qui amènent chacune des dynamiques, des espaces et des imaginaires différents...  Un désir de faire beaucoup avec peu, de faire "avec", avec ce que l'on a sous la main. Une envie de se laisser toucher par ce que l'on touche tous les jours...





Comment le créateur s’imprègne-t-il de la matière et de l’objet avant de lui donner vie ? Comment chaque matière et chaque objet possède des caractéristiques (poids, densité, texture, portée symbolique…) différentes qui ouvrent des possibilités de jeu différentes. L’atelier propose une exploration marionnettique à partir d’objets et de matériaux bruts. C’est la matière et l’objet qui nourrit l’imaginaire du marionnettiste et non l’inverse...

teaser du spectacle (si besoin, cliquez sur afficher le contenu)

YouTube

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de YouTube. Cliquez sur “Accepter et afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter la politique d'utilisation des cookies de YouTube. Consultez la Politique de confidentialité de YouTube pour plus d'informations. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment dans vos paramètres des cookies.

Accepter et afficher le contenu