les MURS PORTEURS

La Compagnie Vis-A-Vis Théâtre naît en 2018 d'un premier Vis-A-Vis artistique entre Clémentine Michel et Neil Sinclair.  La Compagnie construit son identité artistique à partir de la recherche autour des matières brutes, comment bougent-elles, comment bruitent-elles? Que nous racontent-t-elles? Quelles en sont la portée dramatique et marionnettique?

L’envie de proposer au public des espaces de liberté, de contemplation et d’expérimentation nourrit le travail de la Compagnie. Dans un monde où les voies proposées nous semblent parfois trop droites, efficaces, balisées et individualistes, nous voulons proposer des chemins plus sinueux, faits de croisements, d’imprévus, de changements de direction. Des chemins sur lesquels on peut s’arrêter, autant que l'on veut, pour observer, sentir, ressentir et se souvenir qu’on est vivants... 

Les créations de la compagnie agissent comme une loupe sur notre monde et notre quotidien et invitent le spectateur à réenchanter le monde qui nous entoure, à y trouver des espaces pour créer et rêver

L'univers perceptif de l'enfance constamment entrain d'explorer et de réinventer le monde qui l'entoure est une formidable source d’inspiration pour notre recherche. Il nourrit le travail de la compagnie depuis le début de la création jusqu’à l’aboutissement du spectacle. 

L’identité de la compagnie Vis-A-Vis Théâtre s'articule également autour de la volonté d’amener  le spectacle vivant dans des endroits où l'accès à la culture et au spectacle vivant n'est pas évident (personnes en situation de handicap, familles précarisées, demandeurs d’asile…). Depuis sa création, la compagnie a créé de nombreux partenariats avec des institutions travaillant au contact de ces publics, tant au niveau de la diffusion des spectacles qu’au niveau de leur création 

En 2019, Vis-A-Vis Théâtre s’associe à la compagnie belge Théâtre de l’Oranger. En 2020, la Compagnie quitte la région parisienne et s’installe dans le Nord. Basée à Lille, la compagnie est très actives dans le paysage cuturel des Hauts de France. Elle est soutenue par la DRAC des Hauts de France, est membre du Collectif jeune public des Hauts de France et du 188 (Plateforme d'accompagnement culturel)